Le premier entretien avec votre avocat est primordial. C’est à ce moment que la relation de confiance indispensable va se nouer.

Peut-être n’êtes vous jamais entré dans un cabinet d’avocat. Les quelques lignes qui suivent vous permettront de préparer cet entretien.

L’EXPOSÉ DE VOTRE LITIGE

Le principal objet de votre rendez-vous avec votre avocat est de lui exposer votre litige afin qu’il puisse apprécier si, au regard de la loi, une action en justice est nécessaire.

Tout d’abord, choisissez votre avocat en fonction de son champ de compétence.

Ensuite, quatre actions pourraient vous permettre de faire gagner du temps à votre avocat et, en conséquence, l’aider à mieux comprendre votre litige et ainsi réduire le montant des honoraires :

  • Mettre de l’ordre dans vos papiers et documents pertinents ;
  • Ecrire une chronologie détaillée des événements de votre cause ;
  • Ecrire les noms et coordonnées de toutes les personnes apparaissant dans le dossier (témoins, adversaires, sachants …) ;
  • Ecrire toutes les questions sur lesquelles vous voudriez être éclairé. 

Enfin, lors de votre entretien avec votre avocat, vous devriez :

  • Expliquer votre affaire en vous en tenant aux faits, de manière concise et précise (évitez les exposés inutiles) ;
  • Révéler toute information que vous détenez, qu’elle soit négative ou positive, laisser à l’avocat le soin de déterminer ce qu’il considère être pertinent ou non pour défendre vos intérêts. Ne lui cachez rien, il est là pour vous défendre et doit connaître tous les éléments du dossier ;
  • Lui demander de vous expliquer le déroulement de la procédure et de vous renseigner sur les diverses étapes susceptibles d’en faire augmenter le coût ;
  • Vous assurer que vous comprenez bien les explications de votre avocat (n’hésitez pas à poser des questions) ;
  • Vous assurer que l’avocat vous tient informé régulièrement et qu’il s’engage à obtenir votre approbation pour tout nouveau geste pouvant engendrer des dépenses supplémentaires (ex : expertise, frais d’huissier, etc.) ;
  • Demander à être facturé de façon régulière (et non pas seulement lors du résultat), et fixer avec votre avocat les périodes de facturation.

En tout état de cause, en professionnel du droit, votre avocat saura vous donner les informations nécessaires à la compréhension de votre dossier.